Vous souhaitez vendre votre vélo? Vous voulez que la vente soit rapide et efficace? alors suivez les conseils avisés de l'Argus du Vélo.

 

Apres un bon nettoyage, préparez votre annonce. Essayez de théâtraliser les photos qui illustreront votre annonce. Angle de vue, fond de la la prise de vue, luminosité, votre vélo doit être une star! Prenez un maximum de détails, un acheteur intéressé vous les demandera.

 

Dans le texte de votre annonce, faites ressortir l'ensemble des atouts de votre vélo, n'oubliez pas la taille (donnez celle du vélo et celle à qui il convient), précisez également la taille des roues surtout pour les VTT.  Soyez originaux et synthétique ne collez pas la fiche technique du vélo, décrivez son comportement et ses atouts. publiez l'annonce sur les sites classiques et les réseaux sociaux. Soignez le titre de l'annonce accrochez l'acheteur. Précisez les modalités de paiement, n'acceptez ni les chèques ni les transactions douteuses, si le paiement est en liquide déplacez vous avec l'acheteur au distributeur le plus proche.

 

Mettez vous dans le peau de l'acheteur et posez vous la question, Est-ce que je m’achèterais mon vélo?

Calculez le prix de votre machine grâce à la côte affinée de l'argus du vélo, une fois fait, il se pourrait que les options que vous avez intégré dans le calcul rendent votre vélo plus cher qu'un neuf! Pas de panique proposez un prix sans options, et précisez le dans l’annonce. Si le prix est juste et si les options sont pertinentes elles ont de grandes chances d’être raccrochées à la vente si ce n'est pas le cas le marché des pièces détachées les accueillera avec plaisir.

 

Le jour de la vente, testez votre vélo avant l'arrivée de son éventuel futur propriétaire. Il serait regrettable qu'un bruit de frein ou de dérailleur vienne tout gâcher...  Testez bien et laissez vos vitesse au pignon intermédiaire. Montez des pédales, l'acheteur doit pouvoir essayer le vélo. Enfin préparez un dossier avec l'ensemble des preuves d'achat. 

 

Préparez vos arguments, aiguisez vos répliques, votre acheteur s'est assurément aussi bien préparé que vous. Si vous avez respecté les consignes la vente sera conclue. Si en revanche après une semaine de mise en ligne vous n'avez pas de touches, revoyez et ajustez votre prix.

Doit-on s'assurer lorsqu'on circule à vélo ?

Non, vous n'êtes pas obligé d'être assuré pour circuler à vélo ou à bicyclette. Cependant, vous pouvez souscrire des assurances facultatives pour garantir les dommages que vous ou votre bicyclette pouvez subir, mais aussi ceux que vous pouvez causer (votre responsabilité civile).

Garantie accident

Si, en tant que cycliste, vous êtes blessé lors d'un accident de la circulation impliquant un véhicule à moteur (voiture, scooter...), vous serez indemnisé intégralement par l'assureur du responsable de l'accident, pour les dommages corporels, sauf si vous avez commis une faute inexcusable.

Vos dommages matériels ne seront indemnisés qu'en fonction des circonstances de l'accident.

S'il n'y a aucune personne responsable de l'accident, la prise en charge de vos dommages dépendra de vos assurances personnelles.

Vous pouvez souscrire une assurance individuelle accident qui peut prévoir notamment :

  • des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail,

  • le remboursement de frais de soins,

  • et le versement d'un capital en cas d'invalidité ou de décès.

Garantie responsabilité civile

L'assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pouvez causer, y compris lors de l'utilisation d'un vélo.

Elle est notamment incluse dans les contrats multirisques habitation, et couvre ainsi également les membres de votre famille qui habitent sous votre toit, en particulier les enfants.

Si vous n'en disposez pas, vous pouvez souscrire un contrat responsabilité civile auprès d'un assureur.

  À noter :

si vous provoquez un accident en conduisant votre vélo et que vous ne disposez d'aucune assurance responsabilité civile, vous devrez assumer personnellement la réparation des dommages que vous avez générés.

Garantie protection juridique

Avec la garantie protection juridique, votre assureur vous défendra devant les tribunaux en cas de litige lié à un accident.

Il se chargera des démarches et des frais nécessaires pour que vous soyez indemnisé si vous y avez droit.

Garantie vol et dégradations du vélo

Le vol ou les dégradations d'un vélo ne sont indemnisés que dans des conditions très restrictives par les contrats d'assurance classiques.

Pour garantir ce risque, vous pouvez souscrire un contrat spécifique, comme par exemple une multirisque-bicyclette, qui garantit notamment le vol et les dommages survenus à votre vélo par suite d'un accident ou d'une chute.

Il est important de vérifier les clauses du contrat car certains excluent la garantie d'un vélo à assistance électrique ou les vélos dont la valeur dépasse un certain montant.